Jeudi 21 septembre
 
86649 visites
à ce jour

Festival de Bougival et des Coteaux de Seine
du 24 mai au 10 juin 2012

 

Télécharger la plaquette du festival 2012 (PDF)

Calendrier (Programme détaillé en cliquant sur le nom de l'artiste)

Jeudi 24 mai 20h30 Quatuor Ebène & Shani Diluka piano
Samedi 26 mai 20h30 Wonny Song piano & Alexandre Da Costa violon
Mardi 29 mai 20h30 Quintette Moraguès / Quatuor Lobkowitz/Benjamin Berlioz contrebasse
Omo Bello Soprano
Jeudi 31 mai 20h30 Wonny Song piano & Trio Fibonacci violon, violoncelle, piano
Vendredi 1er juin 16h00 Compagnie « La Lupi » Spectacle sur Carmen
Compagnie F2B Spectacle sur L’Arlésienne
Dimanche 3 juin 16h00 Teresa Berganza "Classe de maître"
Lundi 4 juin 16h00 Teresa Berganza "Classe de maître"
Mercredi 6 juin 16h00 Teresa Berganza "Classe de maître"
Jeudi 7 juin 16h00 Teresa Berganza "Classe de maître"
Samedi 9 juin 16h00 Teresa Berganza "Classe de maître"
Dimanche 10 juin 16h00 Concert de clôture de la "Classe de maître"

Programme

Jeudi 24 mai 2012
20h30 - Eglise de Bougival

Quatuor Ebène & Shani Diluka

Mozart : Quatuor en ré mineur K.421
Mozart : Concerto K.414 pour piano et quatuor à cordes
Tchaïkovski : 1er Quatuor, op. 11, n°1

Né en 1999, formé par les meilleurs maîtres, le jeune Quatuor Ebène brûle les étapes puisqu’il est considéré aujourd’hui comme l’un des quatuors les plus en vue du monde. Il est l’invité des plus grandes salles : Carnegie Hall, Mozarteum de Salzbourg, Concertgebouw d’Amsterdam, Salle Pleyel, Théâtre des Champs-Elysées. Dés 2004, il remporte le 1er Prix du Concours de Munich et en 2010, il reçoit la Victoire de la Musique du meilleur ensemble de chambre de l’année.

Ce qui rend ces musiciens très attachants, c’est que tout en étant aussi rigoureux que leurs aînés quant au respect de la partition, ils donnent l’impression que celle-ci vient de naître et qu’ils la découvrent avec émerveillement, même lorsqu’il s’agit d’un Quatuor de Mozart, composé en... 1783 et qu’ils le travaillent depuis des années.

 
Shani Diluka

«Une pianiste hors norme. LE FIGARO, 2011»

Son «jeu fin et lumineux n’est pas sans rappeler celui de Wilhem Kempf !» DIAPASON, 2011

Née à Monaco, Shani n’en est pas moins sri-lankaise et ce sont probablement ses racines orientales qui lui ont transmis ce besoin de silence et de méditation, remarquables antidotes des carrières brillantissimes. Or, à 12 ans, Shani occupe la première partie du concert d’Hélène Grimaud, et à 16 ans elle joue son premier Concerto avec l’Orchestre Philarmonique de Monte-Carlo. Ensuite, elle collectionne les prix de concours internationaux et bénéficie des conseils des plus grands maîtres qui l’ont remarquée, Léon Fleisher, Menahem Pressler, Marie-Françoise Bucquet, Jorge Chaminé ... On l’entend aux quatre coins du monde, dans les plus grandes salles. Elle est une invitée régulière de la Roque d’Anthéron et de la Folle Journée de Nantes.

 

[Haut de la page]


Samedi 26 mai
20h30 - Théâtre du Grenier

Wonny Song & Alexandre da Costa

Brahms : 2e Sonate pour piano et violon op.100
Bizet : Variations chromatiques
Ginastera : Trois Danses argentines pour piano
Brahms : 3e Sonate pour piano et violon op.108

Wonny Song conduit son public bien au-delà des notes... En 2004, nous l’avions entendu lors d’un Atelier «Sons croisés» à la Villa Viardot et il nous avait bouleversés. Le Festival de Bougival n’était pas encore né. Nous l’avons invité cette année bien que nos lieux de concerts ne soient pas comparables aux salles prestigieuses où Wonny se produit (Carnegie Hall de New York, Kennedy Center de Washington, notamment). En 2003, lorsqu’il reçut le grand Prix d’Europe du Québec, les critiques furent unanimes à saluer en lui « une musicalité exceptionnelle » (New York Times, Washington Post). Tous lui prédisent un grand avenir. Grand prix 2010 du prestigieux Young Canadian Music Award, il a joué avec une quarantaine de grands orchestres.

 

« Si je n’ai rien à dire à travers une œuvre, je ne la joue pas ! » WONNY SONG

Alexandre da Costa. Une réputation d’enfant prodige puisque, à 9 ans, il donne des concerts aussi bien comme pianiste que comme violoniste et que, très vite, il est invité en tant que soliste avec orchestre. Mais surtout, il fait de très solides études auprès des plus grands maîtres. Les prix internationaux se succèdent (dont un particulièrement intéressant puisqu’il lui vaut de jouer un magnifique Stradivarius). Toutes les critiques saluent sa technique parfaite et sa musicalité exceptionnelle. Tous s’accordent à voir en lui, comme en Wonny Song, une étoile montante de la relève des générations.

Leur duo est né en 2007 et c’est un bonheur de les entendre, tant leur complicité est grande et leurs personnalités complémentaires.

[Haut de la page]


Mardi 29 mai
20h30 – Eglise de Bougival

Quintette Moraguès
Quatuor Lobkowitz & Benjamin Berlioz
(contrebasse)
Omo Bello
(soprano)

Mozart : Ouverture de Cosi fan tutte
Mozart : Airs pour soprano
Mozart : Symphonie N°41

Quintette Moraguès. « Une des meilleures formations mondiales du genre. »
LE MONDE.

Fondé en 1980 (et sans changement depuis lors), il se compose de Pascal Moraguès, clarinette solo de l’Orchestre de Paris, Michel Moraguès, flûte solo de l’Orchestre national, Pierre Moraguès, cor solo de l’Orchestre de l’Opéra, David Walter, hautbois, Patrick Valaire, basson. Le programme de ce concert est l’œuvre de David Walter, reconnu comme un des meilleurs hautboïstes de sa génération et un génial transcripteur de partitions.


Quatuor Lobkowitz

Fondé en 2009, il se compose de Nicolas Daudricourt, 1er violon, Prix Georges Enesco, membre de la Chamber Music du Lincoln Center (N.Y.), Fabien Boudot, 2e violon, membre de l’Orchestre de Paris, Christophe Gaugué, alto solo du Philarmonique de Radio-France, Raphaël Perraud, violoncelle solo de l’Orchestre national.

Benjamin Berlioz. Contrebasse de l’Orchestre de Paris, il participe à des concerts de musique de chambre, notamment avec Renaud Capuçon, le Quatuor Talich, Jean-Marc Luisada, etc.

 

Omo Bello, « Un talent en or. » LA STAMPA

A son arrivée en France, ses dons vocaux exceptionnels sont immédiatement remarqués, et très vite, elle interprète des rôles de soliste dans de grandes salles : Théâtre du Chatelet, Opéra de Saint-Pétersbourg. Mais elle a le courage de chercher plus loin, participe assidûment à l’Atelier Sons Croisés de Jorge Chaminé et reçoit les conseils de Teresa Berganza et de Grace Bumbry. En 2010, elle obtient le 1er Prix Luciano Pavarotti du Concours Viotti, en 2011, le 1er Prix du Concours Anselmo Colzani de Bologne.

 

[Haut de la page]


Jeudi 31 mai
20h30 - Eglise de Bougival

Wonny Song & Trio Fibonacci

Mendelssohn : Trio N°2 op. 66
Bizet : Chants du Rhin
Mendelssohn : Trio N°1 op. 49

Le Trio est né à Montréal en 1998 et les mélomanes québécois disent que lorsqu’on les entend, on entre dans le domaine du miracle !
Le Trio, quant à lui, est entré dans le domaine de la rigueur et de l’étude auprès des plus grands maîtres, tels Menahem Pressler (Beaux-Arts Trio) ou le Quatuor Alban Berg.

La valeur individuelle de chacun des artistes de ce trio est leur premier atout. Nous avons déjà entendu Wonny Song (piano) le 26 mai avec le violoniste Alexandre da Costa. C’est dire son attirance pour la musique de chambre, en plus de sa très brillante carrière de soliste.

Comme Wonny, Julie-Anne Derome (violoniste) fait aussi une carrière de soliste et le BBC Music Magazine l’a qualifiée d’« étoile montante ». Quant à Gabriel Prynn (violoncelle), également soliste et chambriste, il a reçu de nombreux Prix, tels ceux de la Fondation King Edouard VII (UK) ou celui de l’Université de New York.

 

« Le Trio Fibonacci est au plus haut niveau. Leur interprétation relève de l’excellence ... et quelle admirable analyse de la partition! Ils ont littéralement empoigné le public»!
FRANKFURTER ALLGEMEINE ZEITUNG

[Haut de la page]


Vendredi 1er juin
20h30 - Théâtre de La-Celle-St-Cloud

Compañia Flamenca « La Lupi »
Carmen
Bizet - Chorégraphie de « La Lupi »

Susana Lupianez, dite « La Lupi » crée en 1999 la Compañia Flamenca qui connaît très vite un succès international. Personnage hors du commun, elle mérite amplement son surnom de « Princesse du Flamenco ». Elle travailla avec les plus grands maîtres et créa une école Flamenca dont sont sortis des artistes comme Rocio Molina, et bien d’autres.

 

“La Lupi” est une flamme !

 

 



Avec les 7 danseurs de sa Carmen, elle présente un spectacle fait de force et de passion avec des “surgissements de folie dans les coups de talon” !.

 

 

 

 

Découvrir ou redécouvrir le diaporama du Spectacle 2011 en fin de programme.

 

Compagnie « F2B »
L’Arlésienne
Bizet – Chorégraphie de Stéphane Ripon

En 1992, un « Fou de Bassan » vola jusqu’à Bougival et nous fit rêver. Il s’appelait Stéphane Ripon et, rejoint par d’autres Fous, il créa la « Compagnie Fou de Bassan ».

En résidence au Théâtre de Bougival, elle prit en 2008 le nom de « Compagnie F2B », terme moins romanesque qui ne lui fit pourtant pas perdre sa créativité. Danseur et chorégraphe, Stéphane a une immense capacité de réalisation et compositeurs, mimes, jongleurs, peintres, participent aux créations de la compagnie. Danser l’Arlésienne avec ces « Fous », c’est déployer dans l’espace la vérité de l’âme, puisque c’est parler d’amour fou et de mort.

[Haut de la page]


Dimanche 3, lundi 4, mercredi 6, jeudi 7 et samedi 9 juin
16h00 - Villa viardot

Teresa Berganza

Teresa Stich-Randall &
Teresa Berganza

« Classes de Maître »
Mozart : Cosi fan tutte

 

« La plus sublime des mezzos » Claudio Abaddo


Pour la 5e année consécutive, Teresa Berganza nous donne la joie de revenir pour sa classe de maître si appréciée par notre public.

Faut-il rappeler ici que Cosi fan tutte lui est particulièrement cher car c’est avec le rôle de Dorabella que, dans le cadre prestigieux du festival d'Aix-en-Provence de 1957, où elle se retrouve aux côtés de Teresa Stich-Randall, elle crée « l’événement ». Pour les deux Teresa, c'est un triomphe, et, pour la plus jeune, le début d’une carrière internationale. A partir de cette date, elle sera acclamée sur toutes les plus grandes scènes du monde.

 

 

 

Aline Bartissol, pianiste : Bardée de diplômes et de Prix dans les concours internationaux, Aline a les capacités de devenir une soliste virtuose. Mais avant tout, ce qu’elle aime, c’est la musique. De son instrument, elle fait un langage qui la conduit vers les autres et c’est cette ouverture qui fait d’elle une accompagnatrice incomparable et une partenaire recherchée pour la musique de chambre!

 

 

 

[Haut de la page]


Dimanche 10 juin
16h00 – Villa Viardot

Concert de Clôture de la « Classe de Maître » de Teresa Berganza


Après la «Classe de Maître» de 2009
consacrée aux « Noces de Figaro »


Les « Classes de Maître » de Teresa Berganza se sont toujours terminées par une fête offerte aux artistes et aux amis fidèles qui nous accompagnent et nous aident depuis le premier Festival de Bougival en 2008.

Teresa Berganza
et Jorge Chaminé

Nous souhaitons que ce concert soit réservé en priorité à tous les déçus n’ayant pu assister aux Classes, faute de place, pour qu’ils aient la chance d’apprécier le travail intensif réalisé pendant ces cinq journées consacrées à Cosi fan tutte.

Le concert sera présidé par notre grande diva et par Jorge Chaminé auquel ces classes, ces artistes, le public et les organisateurs doivent énormément de reconnaissance ! En effet, «le baryton le plus raffiné et le plus cultivé du monde lyrique» est aussi un dénicheur de talents et un pédagogue exceptionnel. Ainsi, le niveau des chanteurs sélectionnés et préparés par lui, avec la complicité d’Aline Bartissol, atteint un niveau tout à fait exceptionnel.

 

 

[Haut de la page]


Le diaporama nécessite JavaScript et un Flash Player. Télécharger Flash ici.
(©Photos AGB)

Renseignements :
01.39.69.55.12
festival-de-bougival@orange.fr
www.lesamisdebizet.com
16 rue Philippe Paget - 78380 Bougival